Où faire une publication annonce légale dissolution et clôture

réparer sa montre à Paris
Pourquoi faire réparer sa montre à Paris ?
décembre 18, 2020
un agent de sécurité professionnel et compétent
Les formations proposées par azsecuriteconseilformation.fr
janvier 13, 2021

Où faire une publication annonce légale dissolution et clôture

une publication annonce légale

une publication annonce légale

Publication d’annonce légale de dissolution et de clôture : une obligation légale

Il faut noter que, comme les êtres humains, les entreprises ont aussi un cycle de vie. C’est-à-dire qu’elles sont créées, se développent et disparaissent. Et à chaque étape de leur existence, la loi oblige de faire une publication d’annonces légales. C’est le cas notamment en cas de dissolution, de clôture ou de liquidation.

Comment se déroule la clôture d’une entreprise ?

Il existe différentes raisons qui peuvent conduire à la dissolution ou la clôture d’une entreprise. Ainsi, si elle arrive en fin de cycle, elle va donc être dissoute. De même, si elle fait faillite, elle est appelée à disparaître. Il faut souligner que les procédures de dissolution et de liquidation des entreprises sont assez complexes. En effet, il existe un certain nombre de contraintes à respecter. Par exemple, il est obligatoire de publier des avis dans les journaux spécialisés. C’est ce que les spécialistes appellent la publication annonce légale dissolution et clôture. De plus, il faut savoir qu’en règle générale, la clôture d’une société s’effectue en deux temps. Effectivement, elle est dissoute dans un premier temps avant d’être liquidée. Ce qui oblige, en principe, à publier deux avis différents.

Cependant, il existe certaines situations où le liquidateur est autorisé à publier une annonce légale au lieu de deux. C’est pourquoi on parle de publication d’annonce légale de dissolution et de clôture. Cela arrive notamment quand le délai entre la dissolution et la clôture de la liquidation est très court. C’est le cas en général des liquidations amiables, c’est-à-dire une dissolution volontaire anticipée. Dans cette hypothèse, la société arrive à rembourser tous ses créanciers sans exception. Il faut cependant se renseigner au préalable au tribunal de commerce dont on dépend. Certes, certains greffes exigent deux attestations de parution différentes. Par conséquent, elles refusent un dossier où il n’y a qu’une seule annonce légale.

Que doit contenir cette annonce ?

Il est important de connaître les informations contenues dans une publication d’annonce légale de dissolution et de clôture. En fait, c’est la loi qui fixe les éléments à inclure dans cette annonce. On peut notamment citer le numéro SIREN suivi du RCS concerné géographiquement par l’immatriculation. Il ne faut pas oublier aussi la forme, la dénomination, le capital et l’adresse du siège social de la société. De même, la cause et le siège de liquidation doivent figurent dans l’annonce. Et ce, en même temps que l’indentification du liquidateur et l’approbation des comptes de liquidation.

D’autre part, le quitus au liquidateur et le déchargement de son mandat sont à intégrer dans l’annonce. Enfin, il faut mentionner la clôture des opérations de liquidation. Sans oublier la greffe du tribunal de commerce qui procède à la liquidation. Il apparaît donc que la procédure de dissolution et de clôture d’une entreprise est très complexe. C’est pourquoi il est important de s’entourer de professionnels et de demander leur aide. Ainsi, l’aide d’un cabinet comptable est indispensable pour assurer la bonne gestion d’une entreprise. Les compétences de l’expert-comptable sont très précieuses pour la tenue de la comptabilité. Il peut également prodiguer de bons conseils dans de nombreux domaines.